Accéder au contenu principal

Articles

Couleurs de Colombie...

2017 est l'année de la Colombie en France, une année de partages culturels, artistiques, politiques et diplomatiques, organisée entre les 2 pays dans le but de rapprochements et d'échanges. Apprendre à mieux se connaître est un bel enjeu... L’Année France-Colombie 2017 est un programme binational, qui émane d’un accord entre les présidents français et colombiens, François Hollande et Juan Manuel Santos, signé lors de la visite officielle du président colombien en France, en janvier 2015. Elle fait partie des Saisons Croisées que le gouvernement français organise avec différents pays du monde, reconnues internationalement comme projet d’excellence en matière de coopération bilatérale.

Une occasion pour chromosapiens d'envoyer une carte postale de ce pays mis en lumière par l'actualité, sur le modèle des cartes postales que l'on va tous s'envoyer ce mois-ci et qu'inspirent l'été et la saison des vacances... Bon été et bonnes vacances à tous !

En Colombie, l…
Articles récents

couleur & automobile

Couleur & 3... une alchimie magique

Couleurs d'automne doré...

Vin blanc, mais jus jaune...

L’automne, période des vendanges et mois de la vigne, est aussi celle des foires aux vins et des bonnes trouvailles oenologiques. Une occasion en or pour s’intéresser à la couleur des cépages blancs, car dans l’appréciation d’une bonne bouteille, d'un cépage, d'une cuvée, la couleur sera le premier message perçu au moment de la dégustation. Or les mots de la vigne n'expriment pas l'impression de la couleur, car si la langue parle de vins blancs, les yeux perçoivent, eux, un inestimable registre liquide de jaunes et d’ors. Pour établir ce panorama des couleurs des principaux cépages blancs, pour dessiner la palette des premières informations que le vin transmet, sa teinte, il fallait un livret curieux et gourmand.  Bien avant le nez, le palais et le goût, l’œil estime et apprécie la robe du vin, sa couleur, sa profondeur, ses reflets, sa transparence et son poids. Chaque cépage a son champ chromatique que ce livret gourmet illumine à son tour,…

Couleurs de vérité, couleur de fragilité...

Le salon Maison et Objet de septembre 2016 vient d’offrir, comme à chaque édition, un panorama inégalable sur l’état de la création, l’esprit du moment, la fragilité de notre société et les interrogations de l’époque. Petite revue de détails...







C'est une source d'informations sans pareil sur l'état d'esprit, bien entendu commercial, tendanciel mais aussi sociétal, moral. L’Atelier l’a consciencieusement visité pour faire le plein d’informations, analyser, décrypter les messages et synthétiser l’air du temps de cette rentrée 2016.






A la perplexité et au désarroi ressentis devant des interrogations qui nous dépassent tous un peu, répondent une exigeante quête de vérité, un besoin d’évidence partout présent. Être rassurés par des démarches saines, claires, objectives, neutres, pleinement assumées. Dire les choses, les montrer, ne rien cacher ou camoufler, l'honnêteté est une demande partout exprimée... Les objets se concentrent sur l'essentiel, montrant à la fois leu…

Couleurs d'urbanisme...

Rien de plus compliqué que de travailler sur le territoire public. 
La dernière mésaventure du mur anti-bruit posé à la Fourragère, sur la rocade de l'A7 à Marseille, en est un parfait et exécrable exemple. Conçu pour allier recherche esthétique et vertus d'insonorisation à l'aplomb du collège Germaine Tillion, le mur a bénéficié du travail d'un architecte, mandaté par la Société de la Rocade L2, pour soigner sa création, son impact et sa qualité visuelle... Mais le mur a le malheur de ne pas plaire à l'élue, la députée-maire du secteur Valérie Boyer (LR), passée un jour devant, un peu au hasard, semble-t-il. Et l'élue pense ainsi avoir droit de vie et de mort sur tout ce qui se passe sur son secteur. Et notamment sur le travail en amont fourni par le maître d'ouvrage, le maître d'oeuvre, l'architecte, le concepteur... Comme par exemple, rayer tout sur un coup de colère, un coup de sang et sur un goût personnel, rayer un ouvrage de 6 mètres de haut q…